/// fin de série (1) ///

.

[[[ pour s’abonner aux publications de ce site… (format RSS) : clic ! ]]]
.

.

/// quand le E. s’amuse, il écrit « fin de série »… / (c’est tordant) ///

.
— fin de série (1) — / E.5131 / 2011-06-19

.
je finis par insister

elle ne comprit rien. ni moi, le vide

cette tête était vide — tout comme son œil —

s’écria me l’avait soufflé — mais tout de même… comme un œuf de lump, une idée incongrue, une salade infestée, le poisson criard de l’antarctique… qui n’a de cesse de repasser, de ressasser le même refrain et la même note au même endroit, en rythme. je ne me suis pas lassé, j’ai peiné, assis, à roter les chips de la vieille, j’ai odoré sa jupe dans le vent

.
du bleu au bord de la lèvre, déjà loin

la mer, le nuage et la grève

le sourire figé, à la cicatrice, à l’endroit même, celui-ci, celui-là, autour duquel, tu promènes et sévis

.
et lentement s’évide

et tout de même, l’émoi

les pieds dans la vie sert à rien… à compter, à rebours, l’ennuyeux

.
elle n’alla pas plus loin

— j’acceptai les allers, les résidences, les vols d’hirondelles qui ne reviendraient jamais, nichés là, au pied de toi, piou piou piou et les petits, et la queue qui dépasse, rhôôô que c’est mignon…

ta gueule, la muerte ! —

s’arrêta gentiment au bord, évoqua les premières notes silencieuses d’une comptine, quel élan !

contempla

ne sauta pas — tout doux tout doux…

///

fin de tome 1 (extrait) E.5131

///

/// "ça, c'est quand le E. s'amuse... / (tu viens jouer, avec lui...?)" / ©E.5131 ///

/// « ça, c’est quand le E. s’amuse… / (tu viens jouer, avec lui…?) » / ©E.5131 ///

///

À propos de humtoks

un parmi d’autres /
énième copiste /
fasciné par l’imposture /

un œil, une oreille, une cervelle, parfois…

Ce contenu a été publié dans fin de série, textes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.