/// les hum.eurs du sieur E. -18- ///

« la campagne -9-« 

je vais te dire, chérie, c’est une erreur…
mon sentiment ? mon émotion, même… je vais te dire : c’est une épine dans le pied de l’industrie du tourisme !

///

ah ! paraît qu’y veulent nous y voir…
sont déjà mdr, ptdr, lol…

habituellement, on est dans not’ maison secondaire, en famille… à cracher sur la populace qui revendique, perd son temps dans la rue, sous les banderoles, dans les fumées des merguez… tandis que nous, on a l’argent et le pouvoir… et rien à revendiquer… sommes les moqueurs des décennies passées…
loin de la populace qui comprend jamais rien… qu’y faut lui faire de la pédagogie…

et là, on voudrait se moquer de nous…? oui, la populace, justement… y paraît…
paraît qu’y veulent nous y voir…

nous : « la france qui ne proteste pas »
bienheureuse de voir à sa tête son plus fervent défenseur… qui use des mêmes méthodes qu’on utilise, nous, au quotidien, managers, grands patrons, héritiers, rentiers… :

diviser pour régner
diviser pour régner
diviser pour régner

et ce matin…?

une journée perdue…!

merde ! pourquoi ?!!! qu’est-ce qu’y a dit, le chef ?
dehors, dans la rue, un 1er mai ?
y déconne ou quoi ?
sûrement qu’y déconne plein pot, mais s’il l’a dit, faut l’faire…
parce qu’on obéit au chef… parce qu’on aime ça, avoir un chef…
parce qu’on obéit, que c’est dans l’ordre des choses… mais qu’aujourd’hui tout de même on serait bien resté chez soi, loin de tout, loin de la rue et de la populace…

c’est quoi ces conneries, c’est quoi ce défi de cour de récré ?
le ridicule nous attend… y voudrait qu’on soit les plus nombreux… on va se taper la honte…

et puis… pas d’entraînement…
la dernière fois qu’on est sorti, c’était pour défendre l’école privée… y a trente ans…

et puis… on va ressembler à une « manif’ de droite »… comme dans les video, là… que y s’foutent de nous, déjà…

et puis… la motivation…
eux, y sortent pour gagner, pour le collectif… moi, j’ai jamais pensé qu’à ma gueule, alors ça m’fait bizare…

et puis… il pleut dehors, en plus !???
comment je vais me fringuer ? je vais jamais tenir plus de deux kilomètres avec ces chaussures? !!! et le traiteur ? on mange quoi à midi, d’abord ?!!! y a un traiteur qui nous suit, dans sa camionnette ?

on n’a rien à revendiquer nous… merde ! on a tout… qu’est-ce qu’y cherche le chef ? le quitte ou double ? la provoc’, la baston, un débordement…
un truc à exploiter…

et puis… les autres y z’ont l’habitude, y vont nous mettre une tanée…

et puis… dans les manif’s… ces cons, y r’font l’monde…
tandis qu’nous, on veut pas… il est très bien comme ça, le monde… on a tous les privilèges… on veut pas qu’ça change…

alors… on va parler de quoi ?

« le vrai travail »… j’ai tout de même un peu honte…

///

salut les parano(e)s !

E.

///

©E.5131

///

À propos de humtoks

un parmi d’autres /
énième copiste /
fasciné par l’imposture /

un œil, une oreille, une cervelle, parfois…

Ce contenu a été publié dans images, les hum.eurs du sieur E., textes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.