/// chronique « Electric Electric, live, à La Fourmi » ///

une vraie chronique un peu zarbi
avec de vraies personnes un peu…
de la zique qui fait du bien à l’oreille
de vrais mots
de vraies photos, signées Laurent Lagarde.

c’est à lire ici : « la chronique Electric² par le E. »

extrait : « déplié, verre abandonné… baskets fin années 80, blanches, chaussettes foncées, short vert – bien haut sur la cuisse, couleur passée avec les années, motif « 9 » sur le devant à droite – je portais le même en 79, t-shirt blanc, cheveu improbable, il ouvre un peu mieux les yeux. c’est une épreuve longue qui l’attend. il se réveille. »

///

À propos de humtoks

un parmi d’autres /
énième copiste /
fasciné par l’imposture /

un œil, une oreille, une cervelle, parfois…

Ce contenu a été publié dans chronique le concert, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.