/// 203. là-haut… ///

[[[ pour s’abonner aux publications de ce site… (format RSS)  : clic ! ]]]

« journal/extrait » 19-11-2012/E.5131

.
pas si simple
le E. a mis les voiles
— en fin de compte —
le voisin le fatiguait (cf. épisode précédent…)
ne sachant prendre position
choisir son camp…

‘t-être bien qu’oui
‘t-être bien qu’non… qu’il dit, le voisin…

— non, mais ça va aller… qu’il conclut toujours…

tant qu’on ne lui aura pas rogné son salaire…
ou qu’il ne sera pas licencié…
(le reste lui est indolore, semble-t-il : bosser seul là où ils étaient deux, retraite plus qu’improbable, santé à deux vitesses, éducation de ses gamins sacrifiée, énergie privatisée, transports idem, retour des intolérances de tous poils…)
tant qu’on l’aura pas pris, lui en particulier, pour un con…
il ne comprendra pas, se disait le E.

pfff…

alors, se cassa
là-haut
sur l’une des nombreuses îles
quasi désertes

et montagneuses…

///

il n’avait pas prévu ça.

un voisin…

— bon, le dog… on voisine… ?
— non.
— bah…
— ouais, t’es pas le seul à rappliquer… tu vois.
— ah ?
— ouais, y en a d’autres…
— bon, le dog, on voisine, quand même… ?
— t’as fini par comprendre, hein ?
— bah ouais…
— bah moi, j’suis installé là depuis belle lulu… ok !??? alors tu vas pousser ta promenade un peu plus loin…
— pourquoi ?
— tu payes peut-être pour les autres… j’suis p’t-être pas sympa avec toi, mais tu vois… les cons de ton espèce, j’en ai soupé… et j’suis même pas sûr que tu sois bien différent…
— ah, mais si ! dit le E.
— ouais… disent tous ça.
— pour la nuit…?
— même pas en rêve !

le dog a beau vivre seul, il a conservé son humour intact.

— tu me laisses rentrer dans la baraque…? juste ce soir…?
— non.
— bon, bah, j’ai une tente…
— si tu veux passer la nuit au milieu des chevaux, y a pas de souci. installe-toi… ils vont pas tarder à rentrer…

épisode suivant : oui, là –> yapadpiej…

///

« le dog et le E. » ©E.5131

« le dog et le E. » ©E.5131

///

novembre 19th, 2012 by