/// 261. les humeurE.s -8- ///

[[[ pour s’abonner aux publications de ce site… (format RSS) : clic ! ]]]
.

///

« Les humeurE.s » 13-02-2013 / ©E.5131

.
bah, j’laisse la parole à un gars qui vit dans ma rue…
pas loin.
il a claqué sa portière de bagnole un peu plus fort, ce soir, que d’habitude…
ça m’a bien plu, j’suis allé le voir…

il bosse dans un bahut. j’ai pas dit que c’était un fainéant, hein ?
(mais on l’a tous pensé… hé hé !)

— bah alors, mon bonhomme, elle est pas belle la vie ?

et c’est parti…
j’aurais jamais dû aller le voir… pfff…

je transcris ici ses paroles !

///

alors… tu vois, E.
ça a duré 30mn de plus parce que le chef, il a sorti les violons et a essayé de convaincre tout le monde qu’il fallait voter pour le « on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a »…
ça fait des années qu’ils font comme ça…
« on fait du mieux qu’on peut… »
alors on fait comme on peut, chaque année.

des années ! que beaucoup coopèrent en attendant du mieux…
et on passe, en primaire, en collège, de 21 élèves à 23, à 29 par classe… gentiment.
on ferme les prépa du public, on restreint les options, les formations.
un peu de pire, chaque année, parce qu’on fait « comme on peut »… « avec ce qu’on a »…

les enfants n’ont plus d’aide dans des classes bondées de la Petite Section (30 gamins) à la Terminale (35 gamins, voir plus), des filières différentes avec des épreuves différentes à préparer dans la même classe, plus d’accès aux labo de langue, plus de manipulation possible en sciences, etc.
on se fout des conditions de travail des enfants, des enseignants…
et faut se déclarer content car « l’école est prioritaire » !…

on se fout donc encore plus des hôpitaux, de la justice, des prisons, on se fout des services publics (tu sais ce que c’est…? c’est un service rendu – de moins en moins bon – aux usagers qui ne payent pourtant pas moins d’impôts… / contrairement aux vrais décideurs… / enfin, tu dois pas tout comprendre, hein, le E. ?…).

on ne regarde que le faible budget qui reste dans la cagnotte des états puisque Merkel et « l’ennemie La Finance » en ont décidé ainsi.
et je te parle parle pas de ce qu’on fait vivre à leurs parents… qu’ils travaillent ou pas…
mais… c’est vrai qu’y a p’us de blé… y a pas des milliards qui se baladent d’un bout à l’autre de la terre, non, c’est fini, tout ça… c’est la pauvreté pour tous, tu comprends ?

— …

hé, t’es quand même con, le E. !

bon,
bah, tu vois… ce soir… c’était beau !

ce soir, on a voté contre. c’est la 2ème fois d’affilée. et ça n’est pas passé !
car leurs conneries ne passent plus. on connaît la stratégie : « faut faire avec… ».

je ne joue plus…
ils décident des conneries, ils se démerdent avec…
j’ai pas voté pour eux…

tiens ? on en est à deux morts par immolation devant des Pôles Emploi…
tu crois qu’y a pas de rapport, hein, le E. ?
bah si !
c’est l’avenir de nos enfants qui se construit…

ou qu’on se décide à construire…

///

oh la la, le prof !
y veut m’donner des leçons…?!!!

salut les parano(e)s !

E.

///

« ça tient ? / oui… encore un peu… » ©E.5131

///


février 13th, 2013 by