mai 8th, 2016 by humtoks

Les fesses de qui…? Les siennes, les miennes, les siennes…? (Chronique du 5ème roman d’Erwan Larher, par Eric SABA) /// N°5 de Larher ! Son titre : Marguerite n’aime pas ses fesses. . . Je sais que je ne vais peut-être pas lui faire plaisir en disant cela… Toujours est-il que lorsqu’on ouvre un roman d’Erwan Larher, […]

via “Marguerite n’aime pas ses fesses”… — leblogdudoigtdansloeil

Posted in chronique le bouquin, journal/extrait Tagged with: , , ,

novembre 6th, 2015 by humtoks

.
les contributions pour Le jour dénudé, c’est reparti…

textes et images du E.

en cliquant là : Contributions pour LJD

à + les caillasses !

///

Posted in mon oeil et moi..., promenade, textes Tagged with: , , , , ,

novembre 1st, 2012 by humtoks

"Gallon Drunk, La Fourmi, Limoges" © Laurent Lagarde

« Gallon Drunk, La Fourmi, Limoges » © Laurent Lagarde

 

.
4-10-2012 / Gallon Drunk, Live Review / E.5131

.
Photos credits : Laurent Lagarde
http://www.flickr.com/photos/onesharpeye

.
Il faut bien dire, chérie, que c’est assez plaisant d’assister au concert d’un groupe qu’on pensait ne jamais voir, hein ? La K7 qui tournait dans le radio-cassette de la Seat Marbella, la p’tite bagnole toute rouge, en 1994, tu te rappelles ? Boss Hog, sur l’autre face… Stéphanie, oui, qui me l’avait filée. Ouais, tu te rappelles ? Poitiers, le Confort Moderne. La belle vie… la bière, les concerts, les cours l’après-midi, quand on se réveillait… Tu vois, chérie, ce soir, les gars sont en costards, en chemise. C’est le noir qui domine. La classe rock. Le son un peu crade… la part d’ombre du rock, tu sais… C’est une signature… C’est pas du rock-je-débute-dans-mon-garage, gratte qui gratte, ampli poussé au bout de ses forces… Non, tu vois, là, baby, c’est du « crade-comme-il-faut ». La basse et la batterie s’installent, consciencieusement, envahissent l’espace. Une belle scène, de belles lumières. Du noir au rouge… Le noir, pour commencer…

« Gallon Drunk, La Fourmi, Limoges » © Laurent Lagarde

Quand la basse tient lieu de marteau et de gratte puissante, j’adore : genre David Wm. Sims en plus fin, moins américain, plutôt poète maudit mon cul anglais ! J’aime pas tout de Gallon Drunk, preuve qu’ils expérimentent. Mais on va pas leur en tirer rigueur. Hein ? T’as fini ta bière ? Une autre, mec ! Ouais, une pour moi, et une pour la caille ! Tu permets que je t’appelle « la caille », hein ? Non ? Merde. C’est l’ambiance, ‘scuse, ça me ramène au temps où qu’j’étais cow-boy… ou un peu con. La basse-batterie ? Ah oui… On y revient : ils pourraient jouer seuls. C’est la pâte, c’est la base. Phrases assez courtes, goutte d’alambic, rock. Offrent le socle qui permet aux deux autres de s’évader tantôt vers un son bien américain, parfois jazz, free. Tantôt c’est une base tribale, ou plutôt indienne, indéfectible, ou encore, euh… tout simplement (si l’on peut dire…) rock de base, années 60, tu vois ? À ranger dans la catégorie « Mouve ton fesse », ouais, voilà ! Ouais la basse, la batterie posent la base, et puis et puis…

Et puis, c’est aux deux têtes de lard d’animer la scène.

« Gallon Drunk, La Fourmi, Limoges » © Laurent Lagarde

 

L’un flegmatique, as du saxo, qui met autant d’application à agiter ses maracas dans le rythme qu’à exceller dans le maniement du saxo à une main, ou à deux… ou qu’on retrouve à l’orgue, etc. Il te regarde pas de travers, il te regarde en te laissant imaginer… le pire. Je le vois bien étrangler deux trois personnes à la sortie du concert pour passer ses nerfs. Rien de bien grave. Il les achève à la fléchette de bar, dos au mur. Hop ! Entre les deux yeux. L’anglais, blond-roux, quasi chauve, buveur de bière, voyou en costard.

« Gallon Drunk, La Fourmi, Limoges » © Laurent Lagarde

L’autre, chanteur, guitariste et claviers. Le avec des cheveux, qui remuent partout. Fait moins peur mais vraiment très remuant, il occupe la scène. Nick Cave dans les parages… Hein ? Où ? Ah, tu dis ça comme ça… Z’ont joué ensemble. Ah, ok, la caille (Claque !)… Ah ok… Je comprends…

 

 

Belle scène de La Fourmi. Noir, Rouge, étincelante de touches argent et dorées. La batterie en arrière qui ne s’arrête jamais, porte le tout. Une belle scène rock. La scène qu’il fallait pour accueillir Gallon Drunk à Limoges.

« Gallon Drunk, La Fourmi, Limoges » © Laurent Lagarde

.
Gallon Drunk : fait.
Merci, pour l’organisation, NoBrainNoHeadache, La Fourmi et Megablast.

Photos credits : Laurent Lagarde
http://www.flickr.com/photos/onesharpeye

Une video ?
Gallon Drunk, « You made me », Limoges, France, © Laurent Lagarde.

.
Hum Toks / E.5131 / Eric SABA

///

Posted in chronique le concert, images Tagged with: , , , , ,